Le groupe RAGT

Histoire du groupe RAGT

La marque RAGT est connue depuis longtemps en Rouergue et dans les régions voisines, elle l’est aussi de très nombreux agriculteurs dans toute la France et hors de ses frontières.
En effet, RAGT, entreprise régionale née en Aveyron où ses racines sont toujours bien vivaces, est allée au fil des décennies se confronter aux grands marchés internationaux.

1919...

à l'origine...

Emanation de l’agriculture aveyronnaise, RAGT a pris la suite des services commerciaux de syndicats agricoles, dont les premiers dataient de 1885, et qui s’étaient surtout développés à partir de 1905.
C’est le 22 février 1919 qu’est véritablement né RAGT, sous le nom de Coopérative Agricole Rouergue-Auvergne-Gévaudan, à l’initiative de Maurice Anglade, alors Président de l’Union des Associations Agricoles du Plateau Central. Le premier Président sera Charles de Rodat, agriculteur sur la commune de Druelle, près de Rodez.
« Créée par des agriculteurs pour les agriculteurs », RAGT s’est donné comme objectif « d’assurer leur formation, de diffuser auprès d’eux le progrès technique, de leur fournir des produits de qualité, de promouvoir et d’aider par tous les moyens les productions animales et végétales ».

...1944...1957...

Un tournant majeur

RAGT connait un premier tournant majeur dans son histoire, le 27 avril 1944.
Pierre Fabre est le nouveau Président depuis décembre 1940, la coopérative est transformée en société anonyme, rebaptisée « Société de production et d’approvisionnement du Plateau central RAGT ». A cette occasion, certains agriculteurs qui disposaient d’un grand nombre de parts sociales se retrouvent pour assurer le contrôle et la gouvernance de l’entreprise. C’est de ce moment-là que la société tire son caractère familial.

En décembre 1957, Paul Duvivier, ingénieur agricole, prend la présidence. Il était entré chez RAGT en 1932 et en était devenu directeur général en 1943.

trio-image-1
trio-image-2
trio-image-3

...1973...

Vers le marché européen

Emile Singla lui succède en 1973.
Agriculteur et ingénieur agricole, il poursuit le travail engagé par ses prédécesseurs en continuant à développer et en diversifiant les activités de RAGT, en donnant en particulier une impulsion décisive à l’activité semences et à la recherche.
C’est à cette époque-là qu’est scellé un accord avec l’américain Dekalb (1973-1999), qui permet à RAGT de lancer des programmes de sélection en maïs, en sorgho et plus tard, en tournesol. C’est aussi dans ces années 70 que RAGT affirme son positionnement sur les marchés européens. Quatorze ans plus tard, est créée la première filiale commerciale à l’étranger : RAGT Saaten en Allemagne et Autriche.

...1997...

Le groupe RAGT est né

A la fin des années 90, intervient une nouvelle structuration de l’entreprise. Les branches d’activité sont transformées en filiales à part entière. Ainsi est créée RAGT Semences, l’activité régionale étant logée dans RAGT Plateau Central. Le groupe RAGT est né, il s’installe dans un magnifique bâtiment flambant neuf, toujours à Rodez. Durant cette période, Edouard Fabre et Alain Fabre se succèdent à la présidence du Directoire puis du Conseil de surveillance.

...2001...2010...

RAGT Semences

Entre 2001 et 2010, RAGT Semences crée une dizaine de filiales (en Pologne, en Grande Bretagne, en Australie et Nouvelle Zélande, en Espagne, en Ukraine…).
Parallèlement, RAGT Semences acquiert auprès de Monsanto l’activité céréales PBIC et devient un nouvel acteur majeur sur le marché des céréales à paille (blé tendre, orge de brasserie).

En 2010, RAGT intègre Sérasem.

RAGT Semences est devenu aujourd’hui un acteur incontournable sur le marché européen. L’entreprise développe une large gamme de semences de grandes cultures qui s’adresse à 85% de la SAU européenne, domine depuis 2010 le marché du blé tendre en Europe et occupe également des positions de premier plan sur les marchés européens du maïs, du tournesol, du colza ou encore du soja. Pleinement engagée dans l’innovation, dotée d’une activité recherche forte de quelque 300 personnes réparties sur l’ensemble du territoire européen, RAGT Semences investit chaque année dans la recherche près de 15% de son chiffre d’affaires.

RAGT Plateau Central

Dans le même temps, RAGT Plateau Central a consolidé sa position de leader sur son territoire originel par l’acquisition de négoces et en structurant son offre : création de la filiale Terrya en 2009, de Prodial, société industrielle et logistique aliments en 2011, prise de participation dans la nouvelle coopérative CELIA en 2015.
RAGT Plateau Central s’engage sur des orientations fortes, fédératrices et porteuses de valeurs. C’est ainsi que RAGT Plateau Central a créé un service Conseil, Innovation et Développement (CID) et a développé ses offres avec un service bio et une nouvelle unité de fabrication de mash. RAGT Plateau Central a également renforcé la proximité avec le grand public en modernisant et développant son réseau de 29 magasins sous l’enseigne RAGT Jardin et Maison.

RAGT Energie

Le groupe RAGT a relevé, par ailleurs, un nouveau défi de l’agriculture en concevant un nouveau type de combustible, les granulés végétaux Calys.
RAGT Energie, créée dans les années 2000, développe ce combustible, mais au-delà, a vocation à répondre aux besoins importants en recherche dans cette filière émergente.

Depuis 2013...

Depuis 2013, le groupe RAGT est présidé par Claude Tabel, jusqu’alors directeur général de RAGT 2n et membre du Directoire depuis 2006. Il a succédé à Daniel Segonds. Ce dernier, l’actuel président du Conseil de surveillance, est entré dans l’entreprise en 1974 comme responsable de la sélection maïs, est devenu directeur de l’activité semences en 1995, directeur général en 2003 et président du Directoire en 2005.

...2019...

RAGT fête son Centenaire cette année ! 100 ans de passion pour l’agriculture et l’innovation.

Close Menu